Tutoriel G1000

Pour ceux qui ne le connaissent pas vous voudrez probablement vous familiariser avec un système de navigation plus avancé comme le Garmin G1000. Dans les sessions de formation proposées par Flight Simulator, vous avez pris le temps d’apprendre à suivre les routes et les points de repère en mode VFR.

La technologie a toutefois évolué au fil des années et fournis désormais aux pilotes encore plus de données aux systèmes pour rendre le vol plus sûr, plus agréable et plus facile.

La suite avionique Garmin G1000 est à la pointe de l’industrie lorsqu’il s’agit de fournir des informations détaillées aux pilotes et aux observateurs. Les grands écrans en verre regorgent d’informations utiles pour les pilotes et fournissent des données pour garder les pilotes au courant de la situation à tout moment. Mais comment ça marche ?

Tutoriel G1000

Disposer d’une suite avionique G1000 offre plus de détails lorsque vous volez dans le monde virtuel. Exactement comme dans le monde réel.

En gardant un œil attentif sur la vitesse, l’altitude et l’inclinaison de votre avion, vous pouvez également définir des trajectoires directes, gérer la radio et même activer un système de pilote automatique pour vous guider jusqu’à votre arrivée.

Vous pouvez alors profiter de la vue sans avoir à vous soucier de la navigation, en particulier sur les vols un peu longs.

Le Garmin G1000 équipes plusieurs avions dans Flight Simulator. 

Dans ce tutoriel G1000

Je vais utiliser le C172 pour vous montrer comment apprivoiser la bête 🙂

Présentation du Garmin 1000

Le Garmin G1000 est un système de planche de bord tout écran, ou glass cockpit, conçu par Garmin. Il se compose de plusieurs écrans qui remplacent les instruments de bord classiques.

Le G1000 est un système modulaire. Il se compose typiquement de deux écrans, ou Garmin Display Unit (GDU), appelés Primary Flight Display (PFD) et Multi-Function Display (MFD) ainsi que d’un module de communication situé entre ces écrans. Les GDU peuvent être de différentes tailles: 10, 12 ou 15 pouces.

Plusieurs options peuvent s’ajouter au système:

  • un troisième écran (PFD) pour le co-pilote,
  • un clavier alphanumérique,
  • un pilote automatique.

Primary Flight Display (PFD)

Multi-Function Display (MFD)

Les "Soft keys" du G1000

Allons maintenant un peu plus loin dans l’exploration du Garmin G1000.

Démarrez sur l’écran principal et parcourez les différentes options des touches programmables (11).

La fonction INSET

  • OFF : arrête l’affichage de la carte VFR
  • TOPO : permet d’afficher la carte topographique dans la carte VFR
  • NEXRAD : Affiche la météo et la couverture radar sous forme de blocs dans la zone locale

 

La fonction PFD

  • WIND : diverses options d’affichage du vent sur le PFD
  • DME : basculer entre l’affichage ou le masquage d’un DME basé sur les données ADF / DME.
  • BRG1 / BRG2 : basculer entre l’affichage ou le masquage d’un DME basé sur les données ADF / DME.
  • HSI FRMT : Ajuster entre une situation horizontale à 360 °
    Indicateur (HSI) ou un Arc HSI.

CDI

L’indicateur de déviation de cap (CDI) vous permet de changer le mode de navigation que vous suivez lorsque vous utilisez le G1000. Vous pouvez passer d’un FMS à un VOR. Les données FMS peuvent être obtenues via un plan de vol

  • ADF/DME : Entrez des informations pour l’ADF et le DME locaux pour vous aider à naviguer. Pour le changer, cliquez sur la touche programmable appropriée et utilisez le bouton FMS pour régler les informations appropriées. Appuyez ensuite une fois sur Entrée pour confirmer la fréquence, et entrez à nouveau pour transférer les informations.

XPDR

Cette partie concerne le transpondeur. Il s’agit d’un signal envoyé aux tours et aux stations ATC à proximité pour suivre les avions. Chaque appareil volant en IFR se voit attribuer un code squawk (code transpondeur), et ceux qui volent en VFR peuvent utiliser 1200 car ils sont identifiés à l’aide d’autres informations.

Le transpondeur peut être utilisé selon 3 modes : activé, désactivé ou alternatif.

En cliquant sur VFR, le code de transpondeur par défaut sera 1200 et la touche programmable IDENT enverra un signal d’impulsion à la tour afin qu’elle puisse identifier où vous vous trouvez. Ce n’est pas fonctionnel lorsque vous volez dans le simulateur, mais si vous voliez en ligne (par exemple avec IVAO ou VATSIM), alors ce code sera demandé.

Le bouton CODE vous permettra de programmer un code transpondeur que vous aurez peut-être reçu de l’ATC.

TMR/REF

Ici, vous pourrez voir une sélection de vitesses de référence pour votre avion avec une minuterie. Vous pouvez utiliser le bouton FMS (point 10) pour régler l’heure. Utilisez les touches de fonction FMS (point 9) pour confirmer les détails.

NRST

Affichez les aéroports les plus proches de vous en fonction des miles nautiques. Vous pouvez utiliser le bouton FMS (point 10) pour naviguer entre eux, puis utiliser la touche programmable FMS (point 10) DIRECT pour définir une route directe vers l’aéroport que vous aurez choisi. Une fois que vous l’avez sélectionné, ACTIVER le nouveau
trajet à l’aide de la touche ENT.

ALERTS

Permet d’afficher toutes les alertes en cours dans l’appareil.

Le menu du FMS

Le G1000 intégré dispose d’un système de gestion de vol qui peut vous aider à voler directement vers les aéroports, les points de cheminement et plus encore.

La touche DIRECT

Cette touche vous permettra de sélectionner un waypoint ou un aéroport à définir comme prochain waypoint. Utilisez le bouton FMS (point 9) pour faire défiler vos options. Les aéroports sont désignés par leurs codes OACI (par exemple, LFRS est pour Nantes).

La touche MENU

Permet d’annuler le suivi direct (à partir de la sélection précédente) ou de valider plusieurs options. Ce bouton ne peut être pressé que dans un menu pour une autre fonction FMS, par ex. DIRECT.

La touche PROC

Si votre aéroport ou itinéraire comprend des procédures (SID (départ) et STAR (arrivée)), vous pouvez les sélectionner via cette option.

La touche CLR et la touche ENT

La touche “clear” (CLR) efface les données sur lesquelles le focus est fait et la touche “Enter” (ENT) validera votre action. Enter est également connu sous le nom de “confirmation”.